Loading...

P.Z. (Photochrome Zurich)

Circa 1895

Photochrome, Vintage, 22,5 cm x 16,5 cm, Collection Privée

Depuis que le Roi David a conquis Jérusalem en -997, les Juifs s’attachaient indéfectiblement au Mont Moriah où se déroulèrent des événements bibliques primordiaux : selon le Talmud, c’est sur ce mont que Dieu a pris l’argile pour façonner Adam. C’est aussi sur son sommet qu’aurait eu lieu la Ligature d’Isaac, et c’est sur ce mont que Salomon construisit le premier Temple afin d’y déposer l’Arche d’alliance etc. Une fois que le Temple a été détruit, les Juifs ont été condamnés à l’exil et à la dispersion. Ainsi, ils ne cessent d’évoquer la gloire du passé au pied de son dernier vestige : le mur occidental, le Kotel. Devant ce mur, ils expriment leur foi et douleur profondes à Dieu. C’est pourquoi nous l’appelons aussi le Mur des Lamentations.

Francis Frith (1822-1898), Mur des lamentations, Jérusalem, Entre 1856-1859, Carton 31,5 x 38 cm, Photographie 15 x 20,5 cm, Tirage albuminé, ⓒmahJ
Avoir cette photographie dans sa collection :
Jérusalem, mur des Lamentations - P.Z. (Photochrome Zurich)
Jérusalem, mur des Lamentations
Autres photographies de l'exposition